Actualités de la ville de fes au Maroc

activités

Retour à la liste

Lieux à visiter à Fès

Lieux à visiter à Fès

La médina de Fès est classée au patrimoine mondial de l'Unesco car elle abrite la plus vieille université du monde. Fès connut sa période faste aux XIIIe et XIVe siècles, sous la dynastie des mérinides. Les principaux monuments de la médina datent de cette époque : médersa, fondouks, palais et demeures, mosquées, fontaines, etc. Malgré le transfert du siège de la capitale à Rabat, en 1912, Fès garde toujours aujourd'hui son statut de capitale culturelle et spirituelle du pays.

Les portes de la médina
 


- Bab Bou Djeloud : C'est la porte principale correspondant à l'entrée principale de la médina

- Bab Dekakène : Porte aux allures de chateau où étaient jugés les criminels au Moyen-Age.
 

 


Les souks et fondouks

Les fondouks sont des caravansérails. Il s'agit d'édifices à étage construits autour d'une cour rectangulaire. Les différentes pièces d'un fondouk servaient soit d'entrepôt soit d'auberge pour les voyageurs. Les fondouks de Fès abritent aujourd'hui le plus souvent des ateliers.



Le souk de Fès existe depuis des siècles et il a très peu évolué. Préparez-vous à une remontée dans le temps ! Fès est aussi une capitale de l'artisanat : vous pourrez donc y trouver de multiples souvenirs à ramener (tapis, poteries, bijoux, etc...).


 

Le souk est organisé par corporation et le plus célèbre est le souk des teinturiers où vous pourrez observer ces derniers travailler à ciel ouvert. 

 

 

 

 

 

 

A voir aussi, la place Seffarine, avec sa jolie fontaine centrale, est traditionnellement occupée par les artisans du cuivre.

 

 

 

 


La mosquée-université Karaouiyne

Fondée en 859, elle devint la plus grande université du monde arabe ancien. L'entrée est fermée aux non-musulmans car c'est encore aujourd'hui un haut lieu spirituel. Ces derniers pourront donc toujours essayer d'apercevoir ses 270 colonnes et ses 24 portes disposées autour d'une cour intérieure à la faveur du portail laissé entrouvert...


Les médersas

Ces anciennes écoles coraniques faisaient office d'internat pour les étudiants. Elles sont richement décorées et ouvertes aux touristes de 8h30 à 17h00. Vous ne manquerez pas :

- La médersa Attarine : Situéé face à la mosquée Karaouiyne, elle fut fondée par les mérinides au XIVe siècle. Prévue pour accueillir 60 étudiants, cette médersa est l'une des plus raffinée du monde musulman avec des chefs-d'oeuvre de calligraphie, de mosaïques et de marquetterie.

- La médersa Bou Inania : Plus grande et plus impressionante encore que la médersa Attarine, c'est l'édifice le plus somptueux de l'époque mérinide.

- La médersa Cherratine : C'est la plus grande médersa de Fès en terme de capacité d'accueil (240 étudiants). Elle fut construite par les alaouites en 1670 dans un style avant-tout fonctionnel et pratique.

- La médersa Seffarine : Construite en 1280 sur la place du même nom, cette médersa est la plus ancienne de Fès. Sa décoration rapelle les maisons traditionnelles marocaines.

- La médersa Sehrij : Isolée dans le quartier Andalous de la médina, elle dégage une atmosphère de calme et de tranquilité. Au centre de la cour intérieur, un magnifique petit bassin est réservé aux ablutions.

La mosquée Andalous

Cette majestueuse mosquée domine le quartier Andalous de la médina. Elle fut construite en 860 par Myriam, la soeur de Fatima qui construit la mosquée Karaouiyne.

Le palais et musée Dar Batha

Ce palais fut construit par Hassan Ier dans l'idée de réunifier les deux villes de Fès, Fès-el-Baki et Fès-el-Djedid. Il fut transformé en musée de l'artisanat sous le protectorat français et l'est resté aujourd'hui.

Sont exposés : des poteries et céramiques locales remontant au XIIIe siècle, des broderies, des vêtements, des bijoux du Moyen-Atlas, etc. Vous pourrez aussi y admirez des portails monumentaux ornés et les gigantesques cadenas qui étaient utilisés pour fermer les portes de la médina la nuit.

Et aussi...

- La fontaine Nejjarine : Située après le souk des menuisiers, cette jolie fontaine du XVIIIe siècle est décorée de mosaïques multicolores.
- Les jardins Bou Djeloud
- Le Mellah : ce terme désigne le quartier juif des villes marocaines. Aujourd'hui déserté, le mellah de Fès témoigne de la richesse historique et culturelle du Maroc.
- Le mausolée de Moulay Idriss II : Deuxième sité sacré du Maroc, fermé aux non-musulmans, ce sanctuaire est dédié au fondateur de la ville de Fès.


button-tray